Archives du mot-clé yoga

Hygiène : mes petits rituels Ayurvédiques

3

L’Ayurvéda, c’est un peu comme le crumble chocolat-banane ou l’huile de coco, quand on tombe dedans, on devient vite accro.

Au début de ma découverte du yoga, et même bien avant, j’entendais beaucoup parler d’ayurvéda sans vraiment savoir de quoi il s’agissait vraiment. Vaguement des massages ou une façon de prendre soin de soi, pas grand chose de plus. Et puis rapidement, mon entourage yogique s’est mis à m’attribuer des « doshas », un coup Vata, un coup Pitta, et devant tant de mots suspects je me suis mise à me pencher plus sérieusement sur la question. On parle tout de même d’un « système médical » vieux de plus de 5 000 ans! J’ai donc emprunté tous les livres possibles à la bibliothèque de ma ville sur le sujet (bon ok, il y en avait 2), et je m’en suis acheté un pour moi, une vraie mine d’or que je vous recommande: Le Livre de l’Ayurvéda aux éditions Le Courrier du Livre. J’ai téléchargé plein d’applications et fait le plus de tests possibles pour connaître mes doshas et adapter autant que possible mon alimentation (dans un premier temps). Et puis, rapidement, l’envie d’aller plus loin et de ne pas me limiter à l’assiette est venue.

Lire la suite

Formation, nouveau blog, yoga solidaire : pourquoi j’ai dit « oui » au Yoga

Illustration Yoga

Enfin, je me lance.

Voilà un moment que le rythme des articles diminuent ici, que l’inspiration n’est plus trop au rendez-vous. Non pas que je boude l’écriture, loin de là, ni le yoga! Mais beaucoup de choses ont évolué, des projets ont pris forme dans ma vie personnelle comme professionnelle, et la ligne de mon blog ne me permettait pas forcément d’exprimer les choses comme je le souhaitais. Mais tout s’explique: deux beaux projets liés au yoga vont voir le jour dans quelques semaines, et c’est avec un immense sourire sur les lèvres que je vous les dévoile aujourd’hui.

Lire la suite

Job-out: j’ai fait mon switch, et le yoga m’y a beaucoup aidé

Il y a peu, je me trouvais dans une situation professionnelle inconfortable. Oui, j’avais fini par décrocher il y a quelques années LE job dans lequel j’allais enfin m’épanouir, qui plus est dans l’économie sociale et solidaire, mon dada. Non, tout ne s’est finalement pas passé comme je l’aurais souhaité, et malgré l’immense respect que j’avais pour mon équipe et ce que l’organisation avait achevé jusqu’ici, je ne me sentais pas « dans mes baskets ».

Ajoutez à cela un cerveau qui bouillonait en permanence, rempli de projets parallèles, d’envies d’ailleurs, de rencontres stimulantes, mais aussi des problèmes de santé qui me prenaient beaucoup de temps et d’énergie, et vous aurez le cocktail parfait du fameux « switcher« .

Lire la suite