De la légitimité d’une marque de vêtements à organiser un rassemblement de yogis

lole white tour

Aujourd’hui 21 juin 2015, nous fêtions la fête des pères, l’arrivée de l’été (!!), la fête de la musique et…pour la première fois, la Journée Internationale du Yoga!

Votée en décembre 2014 en grande majorité par l’assemblée générale des Nations Unies, cette journée émane d’une volonté politique du gouvernement indien, soucieux de promouvoir la « culture yoga » et de rappeler à l’Occident d’où elle vient.

A Paris, cela ne vous aura pas échappé, pléthore d’évènements, activités, ateliers, portes-ouvertes, et j’en passe, avaient lieu et ce pour tous les goûts et toutes les envies. L’incontournable Yogateau en a fait une liste qui semble relever de l’exhaustivité: la voici (même si, bon, c’est un peu tard maintenant).

L’occasion de rencontrer quelques yoginis In Real Life lors du Lolë White Tour m’a fait choisir cet évènement. Et mon programme du jour ne me permettait malheureusement pas de continuer sur un autre évènement, sinon j’aurais bien fait un tour à la Villette pour celui organisé par l’ambassade d’Inde.

Je vous le dis tout  de suite, je n’avais initialement pas envie d’aller au #LoleWhite. Ces grands rassemblements, qui plus est organisés par des marques, ça ne m’a jamais vraiment branché. Et pourtant, le #LoleWhite avait tout pour plaire et attirer du monde (+1 500 yogis!):

  • La prof « superstar » Elena Brower venue tout droit USA pour l’évènement
  • Nos tapis déroulés sous la Tour Eiffel
  • Tapis par ailleurs offerts par Lolë, sans compter les goodies des sponsors
  • Une séance de yoga dédiée à la paix
  • Un rassemblement très matinal à 6h00 du matin, qui a créé une ambiance si particulière, cette impression unique d’être là au bon moment, avant le chaos de la capitale qui s’éveille
  • Et tout ça sans dépenser un centime! (bon ok, pour la plupart un tour de shopping s’est imposé pour trouver un haut et un bas blancs)

Et l’évènement a tenu ses promesses, et je remercie l’organisation, les bénévoles, et la harpiste M’Michèle, qui ont fait un boulot incroyable! 

Oui mais, oui mais… Bien que détendue, je ne pouvais m’empêcher de penser au fait que l’on était pas là gratuitement comme on veut bien nous le faire croire… Tout ça c’est du marketing. Qui se veut éthique et avec des valeurs, certes mais c’est du marketing. L’équipe de Lolë a intégré le budget de l’évènement dans leurs prévisions, ils ont calculé leur ROI (retour sur investissement). Ils savent qu’ensuite, leur nombre de clients va augmenter approximativement de X%. Et pour moi, tout cela, ce n’est pas très yoga. En fait, ce n’est même pas du tout yoga. Je m’interroge beaucoup sur la légitimité d’une marque à organiser des évènements aussi grandioses. Le même évènement initié par un acteur ne recherchant pas la lucrativité prendrait un tout autre sens.

Alors oui, je passe pour une rabat-joie, une reloue, une Spaßbremser comme on dit si bien de l’autre côté du Rhin. Mais c’est pas comme si je n’avais pas l’habitude (je me positionne comme ça sur un peu tous les sujet du monde). Et puis, ce n’est pas non plus comme si je ne reconnaissais pas les bienfaits de tels évènements pour le yoga: le rendre accessible au plus grand nombre, le populariser (oui mais au détriment de quoi? … bon ok je me tais 😀 ). Et enfin, les yoginis que j’y ai retrouvées ne doivent pas le prendre pour elles car j’ai adoré les rencontrer et passer ce moment avec elle.

Mais voilà, j’avais cette curiosité de voir de mes propres yeux, et surtout de vivre un tel évènement avant de me faire une opinion plus précise.

Pour moi, la fête du yoga, c’est tous les jours. Un peu comme quand on râle lors de la journée de la femme: « c’est tous les jours que l’on devrait fêter la femme! ». Je pense que nous honorons et « fêtons » le yoga à chacune de nos pratiques, seul ou en groupe.

L’année prochaine, je la fêterai de nouveau cette Journée Internationale du Yoga, car des évènements de qualité sont proposés. Mais je n’irai pas au #LoleWhite (et puis de toutes façons il paraît que c’est tous les deux ans).

Laure et Alexandra abordent aussi le sujet 🙂

Publicités

7 commentaires sur “De la légitimité d’une marque de vêtements à organiser un rassemblement de yogis

  1. C’était beaucoup moins marketé à La Villette : pas de photographe à 2 mètres en train de mitrailler 😉 Ce n’était ptêtre pas tellement plus yoga car ces cours restent assez basiques aussi. Ces évènements ont de l’intérêt non pas pour la pratique mais pour le rassemblement, l’exceptionnalité, et puis c’est chouette d’avoir pu rencontrer du monde aussi ! Je suis bien contente d’y avoir participé. J’ai des courbatures terribles aujourd’hui… je ne sais pas si c’est de m’être levée tôt, des cours de yoga ou de la « balade » en vélo tout autour de Paris O_o

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Fanny 🙂 Alors alors cet évènement à la Villette? Tu feras un récap sur ton blog? J’aurais tellement aimé t’accompagner. Quant aux photos…ils ont beau avoir mitraillé, j’ai regardé sur le site web et on apparaît nul part! (mais les photographes ont pris une dizaine de fois les mêmes nanas, hm?). Aah tes courbatures à mon avis c’est plutôt le vélo tout autour de Paris (excellent d’ailleurs! tu es passée par où?), parce que le cours de yoga était assez « light » j’ai trouvé, non?
      A très vite! 🙂

      J'aime

  2. Hello Tiphaine, merci pour ton article, je suis tout à fait d’accord avec toi… même si je reste un produit de la société de consommation dans laquelle je vis, je reste aussi très critique par rapport à ce genre d’évènement.
    Le yoga, c’est justement ma fenêtre ouverte vers un monde qui n’est pas markétisé et foncièrement ouvert à tous.
    Et au delà de l’aspect purement mercantile, c’est surtout l’aspect non-démocratique qui m’inquiète plus: je n’y était pas, mais je suis à peu près certaine que le public était constitué de 90% de jeunes femmes blanches urbaines en très bonne forme physique… ce qui colle plutôt bien avec la cible Löle, non? donc ça va pas vraiment dans le sens de la démocratisation…
    Ahh le jour où il y aura autant d’hommes que de femmes dans une classe de yoga, où les papys bossus auront leur place et y trouveront leur compte, alors on parlera de démocratisation… Il faudrait que Löle organise le même évenement au pied de la cité des 4000, et là je dirais: « respect ».

    Aimé par 1 personne

    1. Hello 🙂 Merci beaucoup pour ton commentaire, je suis entièrement d’accord avec toi. Et je te confirme bien la description de la cible Lolë… Je rêve aussi que le yoga soit accessible à tous, et malgré tous les cours « solidaires » organisés par les studios pour telle ou telle catastrophe (Népal…), je trouve qu’il manque cruellement d’initiatives solidaires autour du yoga. A nous de jouer 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Belle réflexion Tif! Le fameux yoga-market, un vaste sujet qui me titille depuis un moment mais pas encore l’occaz’ de l’aborder! Je ne savais pas que l’event à la Tour Eiffel était une op de com’. C’est un peu triste en effet, je te rejoins. J’imagine que tu as dû vivre un cours un peu particulier… Pour ma part, je crois que je n’aurais pas réussi à lâcher prise et m’intérioriser. Le cours de yoga en mode cours de fitness avec micro casque c’est pas ma cam’, mais comme toi, j’aurais peut être été tentée de tester, juste une fois pour voir 😉

    J'aime

    1. Hello Emilie! Je te réponds avec tellement de retard bouuh! Ravie de voir qu’on pense la même chose de tout ça 🙂 En effet, je n’ai pas réussi à m’intérioriser du tout… mais ce fut tout de même une expérience à faire, que je ne regrette pas!

      A très vite

      Tiphaine

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s